Mon secret pour aller manger au Momofuku Noodle Bar à New-York, sans réservations !

Ça faisait plusieurs séjours dans la ville de New York où j’essayais d’aller manger au fameux resto le Momofuku dans le East Village, mais c’est ma plus récente visite en novembre dernier qui fut la bonne!

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Momofuku Noodle Bar ouvre ses portes en 2004 sous l’oeil attentif du célèbre chef David Chang. Sur son menu, qui est en constante évolution, on trouve une variété de plats asiatiques traditionnels et revisités, allant des bao buns aux nouilles ramen faites maison. 

Le chef/propriétaire David Chang, coréen d’origine, s’est fait connaître dès l’ouverture de cet établissement. Depuis, il a créé le célèbre magazine culinaire Lucky Peach (2011-2017), animé et produit la série Ugly Delicious sur Netflix et construit un véritable empire de la restauration avec des adresses à New York, Sydney, Las Vegas, Los Angeles et Toronto.

Comme la plupart des chefs, David commença jeune à cuisiner, avant de fréquenter le French Culinary Institute à New-York. Par la suite Chang bosse dans plusieurs restos bien connus de la Grosse Pomme avant d’aller travailler quelques années au Japon. 

Quant à leur adresse dans le East Village, à chaque fois où j’ai visité New York, je n’ai jamais réussi à me prendre assez d’avance pour réserver au Momofuku. Malgré mon inaptitude de bien planifier mes voyages, je me suis dit que cette fois-ci, j’essayerais d’y aller sans réservation… Contre toute attente, j’ai réussi !

Je vous partage mon secret: arrivez à 17 heures pile, pas une minute plus tard! Comme la plupart des réservations se font pour 18h30, ils gardent toujours quelques tables pour ceux qui, tels que moi, arrivent comme un chien dans un jeu de quilles.

Mon fils m’accompagnait pour l’occasion, alors l’expérience était doublement spéciale. Dès l’arrivée, on nous accueille de façon chaleureuse, même si on nous annonce qu’on a 90 minutes pour terminer notre repas, ce qui est amplement suffisant pour se gaver avant d’aller virer la ville à l’envers.🙃

On commence avec les buns aux crevettes croustillantes et épicées. La sauce, collante à souhait, laque la crevette servie sur un pain bao fluffy comme un nuage, le tout garni de laitue croquante, oignons marinés et mayo épicée. On partage ensuite une salade de concombre épicée, mélangée avec des radis, du poivre szechuan et des arachides. L’entrée parfaite, question d’ouvrir notre appétit pour la suite des choses.

Comme fiston était un peu sceptique sur les garnitures des bols de ramen, l’équipe en cuisine a eu la gentillesse de lui préparer un bol juste pour lui avec leur fameux bouillon, des nouilles et de la volaille. Comme le père (ça c’est moi) est un peu plus aventureux, j’opte pour les ramens au flanc de porc fumé avec oeuf poché et bambou. Je peux vous dire que, comme vous sans doute, des ramens, j’en ai mangé dans ma vie. Pas seulement quand j’étais étudiant, mais aussi dans plusieurs restaurants réputés. Mais celles-ci étaient sans aucun doute les meilleures que j’ai dégustées. Assaisonnées parfaitement avec des ingrédients préparés à la perfection, je ne pouvais en demander plus.

En guise de dessert, l’équipe nous a offert une crème molle à la menthe avec de la feuillantine et des brisures de chocolat. Un dessert parfait pour atténuer le côté épicé du repas.

Une autre belle surprise: la facture ! Dans un restaurant de renommée mondiale, surtout à New York, on pourrait s’attendre à payer la totale. Mais, pour 2 entrées, 2 repas et 4 verres de vin (aucun pour le kid 😉), ça m’a coûté 200$. C’est pas donné, mais une véritable aubaine pour la qualité du service et du repas.

Si vous cherchez une bonne table lors de votre prochaine visite à New York, je vous le conseille sans hésitation. Cela dit, ne faites pas comme moi et essayez de mieux organiser votre séjour en réservant à l’avance pour ne pas prendre de chance. Aussi, le menu change souvent, alors ça se peut que les plats décrits dans cet article ne s’y trouvent plus. Vous m’en donnerez des nouvelles !

Bob le Chef

Chef diplômé de l'ITHQ / Grand fan de sports / Animateur et co-auteur de L'Anarchie Culinaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *