New York, New York !

Cette semaine, Victoria et moi avons profité d’un petit répit dans nos activités professionnelles respectives pour aller se ressourcer dans la Grosse Pomme. Pour ce court séjour, nous avons élu domicile dans un hôtel du Lower east side, un quartier qui se compare au Plateau Mont-Royal, avec un peu plus d’action ; )

L’emplacement n’avait pas été sélectionné par hasard. En effet, l’hôtel est situé au coin de la rue du célèbre resto Katz Delicatessen, un spot où à peu près tout le gratin artistiques new-yorkais est déjà passé. À part d’observer l’impressionnant mur des célébrités, j’y ai mangé leur classique sandwich au pastrami, puis quelques hot-dogs nocturnes*, au retour d’une soirée bien arrosée au New York Comedy Club.

Je vous rassure, nous y sommes allés deux fois…

 

Parmi nos coups de cœur culinaires, toujours près de l’hôtel, ces pogos coréens, dont le premier sur la photo est fait d’une saucisse enroulée de cheddar puis pané dans la pâte à frire et du panko. Puis le second, composé de fromage mozzarella trempé dans la pâte à frire, jonché de cubes de patates.

Pas pour tous les budgets, mais New York est aussi reconnu pour ses steakhouses. J’ai vécu l’expérience totale au Bowery Meat Company. Végétariens s’abstenir ! D’ailleurs, mention honorable à ma copine (qui est elle-même végétarienne !) d’avoir accepté de m’accompagner dans cette excursion carnivore. Elle a adoré les pommes de terre fouettées et les choux de Bruxelles.


Désolé pour la qualité de la photo, j’ai tenté de la prendre furtivement

 

Bien sûr, une escapade épicurienne dans la grosse pomme ne serait complète sans une visite chez l’incontournable Tom’s Restaurant, là où s’attablaient les personnages du légendaire sitcom des années 90, Seinfeld.

Déjeuner dans un diner est un must à NYC. Situé encore une fois à moins de 10 minutes de l’hôtel, c’est au Remedy Diner que nous avons traité les symptômes de notre lendemain de veille. Au menu: pancake aux pépites de chocolat et œufs bénédictines au saumon fumé.

Bien qu’en “semi-vacances” nous avons tout de même pris soin de notre tour de taille en allant brûler quelques calories à l’occasion d’un tour complet de Central Park.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a bien mangé et bien bu lors de notre séjour, mais la palme du meilleur spot de ma semaine revient au resto végétarien Dirt Candy, où l’on a pu déguster un repas 7 services, avec un impressionnant accord de vins.

Pour terminer le voyage en beauté, et parce que je suis le gars le plus chanceux au monde, ma blonde m’a surpris avec un cadeau de Noël hâtif en m’amenant au Madison Square Garden, voir les Knicks affronter les Bulls. Quelques bières et hot-dogs plus tard – j’ai aussi acheté un cool verre en plastique rempli de pétillant et d’aspartame – nous étions sur le chemin du retour avec l’étrange impression en écoutant les nouvelles à la radio que c’était peut-être notre dernière escapade hors des frontières avant quelques mois…

Bye bye New York. À la prochaine !

Bob le Chef

Chef diplômé de l'ITHQ / Grand fan de sports / Animateur et co-auteur de l'Anarchie culinaire

Bob le Chef

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *