Le livre qu’il fallait écrire selon Françoise Kayler

Ce livre devrait être traduit, inscrit dans les concours, disponible dans les librairies universitaires, dans les Centre jeunesse, partout où des jeunes gens vont être en autonomie culinaire sans y être préparés.

C’est ce qu’on pouvait lire sur Gastronote, le blogue de Françoise Kayler, le 6 janvier dernier.  Pour ceux et celles qui n’ont aucune idée de qui on parle ici, sachez que non seulement Mme Kayler est une grande critique culinaire et une sommité en matière de gastronomie, mais qu’il existe même une bourse portant son nom à l’ITHQ!

Merci pour les éloges Françoise!

Alexis

Afficionado des interwebs / Anarchiste Culinaire / Autodidacte / Enthousiaste 2.0 de tout acabit

Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *