Trop peu, trop tard…

On apprenait aujourd’hui que le BENS DELI ferme officiellement ses portes. Après un grève de près de 5 mois, le patron a finalement officiellement mis la clé dans la porte. Un temps des fêtes morne attend les employés du BENS, et s’agit d’un coup dur pour les Montralais.

Malgré ses bonnes intentions, même l’intervention de BLC n’aura pu sauver l’institution montréalaise presque centenaire.

400_the-famous-bens-diner.jpg

Le BENS, le ROY BAR, la fille de Bob Gainey… Quel autre écatombe devra affronter Montréal avant la fin de l’année?

Alexis

Afficionado des interwebs / Anarchiste Culinaire / Autodidacte / Enthousiaste 2.0 de tout acabit

Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *