On n’avait pas ça au stade…

Comme à chaque printemps, je refais mon deuil de l’absence du baseball à Montréal. Les pretzels géants, la Labatt tiède et les anglophones saouls qui jasent avec des Québecois saouls portant des gillets du FLQ, me manquent toujours à ce temps-ci de l’année…

Mais quand j’ai vu ce qu’on sert à manger aux partisans des Nationals de Washington (les anciens Expos pour les incultes !!!)  la tristesse s’est transformé en jalousie… NOT.  Imaginez vous qu’on vend, au National Stadium, un hamburger si gros, qu’on doit le couper en pointes ! Le StrasBurger, inspiré du nom du lanceur droitier de l’équipe Stephen Strasburg, pèse environ 8 livres et contient quelques 10 000 calories ! Y’a pas d’erreur sur la quantité de zéros et c’est parfait pour l’appétit moyen d’un américain moyennement morbidement grossièrement – gros. Abus d’adverbes assumé. Fuck les Nordiques. Bring back the Expos !

Take me out to the ball game…
Lien via: JP Grenier

Bob le Chef

Chef diplômé de l'ITHQ / Grand fan de sports / Animateur et co-auteur de l'Anarchie culinaire

Bob le Chef

One thought on “On n’avait pas ça au stade…

  • Avatar
    23 avril 2012 at 00:30
    Permalink

    Je m’ennuie des mes Amours… encore plus de l;eurs steamés moutrade RTeliosh à 99cents lors de certaines soirées festives… ;P!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *