Condiments, tartines et graffitis

Si on le compare à la pollution visuelle envahissante qu’est la publicité, qui est prêt à dire que l’art du graffiti est de mauvais goût ? La jeune artiste Ontarienne Dorota Pankowska a planché sur la question. Sa réflexion, qui s’intitule “Pro Bono Promo“, a semble-t-il mené à reproduire les logos de marques de produits reconnus, autant pour être facilement tartinables, que pour en beurrer en masse, sur le murs de son quartier.

cheez-whizz

Une partie de la démarche artistique impliquait l’idée de voir les dites oeuvres pourrir de leur belle exposition au soleil de l’automne ontarien. On plain les résidents de Brampton pour l’odeur, mais d’ici, on apprécie beaucoup visuellement.

heinz

moutarde

nutella

beurre-de-peanut

miracle-whip

10171455623_bec12f6d71_b

Via foodiggity

Alexis

Afficionado des interwebs / Anarchiste Culinaire / Autodidacte / Enthousiaste 2.0 de tout acabit

Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *